CoE logo
Venice Logo

Rapprocher les administrations publiques des deux rives de la Méditerranée: Campus UniDem Med

Echanger des expériences-pratiquer la démocratie

UniDem Med (Université pour la démocratie) est un projet régional lancé en septembre 2015 dans le but de soutenir la réforme de l'administration publique dans le sud de la Méditerranée, fondée sur le respect des principes fondamentaux de l'état de droit et de la démocratie. Le projet réunit des hauts fonctionnaires d'Europe et du sud de la Méditerranée (Algérie, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine* et Tunisie) pour mettre en commun leurs expériences et nouer des liens plus étroits entre les autorités nationales compétentes. Depuis 2015, plus de 450 hauts fonctionnaires du sud de la Méditerranée ont été formés entre pairs. Organisée par la Commission de Venise en coopération avec le Ministère de la réforme de la fonction publique et de la modernisation de l'administration du Royaume du Maroc, UniDem Med contribue à une administration toujours plus efficace et à une bonne gouvernance dans le sud de la Méditerranée, fondées sur le respect des droits de l'homme et l'application effective du droit. Un mémorandum d'accord a été signé entre la Commission de Venise et le ministère en octobre 2017 pour poursuivre et pérenniser le projet.

Brochure du projet

Liste des séminares UniDem Med

UniDem Med sur Facebook

Gallerie photos

 

Khalid Naciri, Membre de la Commission de Venise au titre du Maro, Rapporteur général UniDem Med

"Nous sommes, dans le cadre de ces sessions de formation UniDem Med dans un véritable processus cumulatif, permettant de cerner la problématique de la relation entre administration et administrés, ces derniers étant au cœur des préoccupations de la gouvernance moderne. Des éléments de langage communs tissent désormais des liens entre partenaires du Nord et du Sud de la Méditerranée. Il s’agit de la participation citoyenne, de la transparence, de la reddition des comptes, du droit à l’accès à l’information, de l’intégrité du service public, de la culture universelle des Droits de l’Homme et de la lutte contre la corruption. A chaque fois la méthodologie est la même : celle du double éclairage des présentations du sujet sous l’angle théorique et doctrinal, puis sous l’angle des expériences nationales des différents pays participants. Les résultats sont probants, grâce à la valeur ajoutée induite par la confrontation des regards croisés des experts et des praticiens pour parvenir in fine à identifier les convergences d’analyses et esquisser les contours de l’alternative."

 

Vers une administration efficace et responsable respectueuse  des principes de démocratie et de primauté du droit

Les administrations et la fonction publique sont d’une importance capitale pour garantir la  stabilité d’une région. Cela implique que les citoyens et les usagers des services publics fassent confiance aux structures de l’Etat et notamment aux politiques publiques et à l’administration publique. Il est essentiel que les administrations opèrent selon des règles claires et des procédures transparentes établies conformément aux principes de la primauté du droit. Par ailleurs, il est important que les fonctionnaires soient bien formés et jouissent d’un statut juridique et de conditions de travail appropriés. Les fonctionnaires doivent être conscients de leurs droits, mais aussi de leurs responsabilités et devoirs face au public qu’ils servent.

 

Objectifs et étendue du projet

Campus UniDem Med  a pour objectif principal de:

  • Contribuer à une administration toujours plus efficace et à une bonne gouvernance dans le respect des droits de l’homme, dans l’application effective du droit et la consolidation des institutions.

Il permet également de :

  • Réunir des hauts responsables des pays d’une même région géographique, et ce, dans une perspective d’échanges d’expériences et de renforcement des liens entre les administrations des pays de la région. 
  • Rassembler et confronter les expériences des deux rives de la Méditerranée, et ce dans une perspective d’enrichissement mutuel sur des questions d’intérêt commun.

 

Ghazi Jeribi, Membre de la Commission de Venise au titre de la Tunisie, Rapporteur général UniDem Med

"Tous les experts et participants, sont unanimes quant à l’importance des principes fondamentaux de l’Etat de droit, des valeurs de la démocratie et la préservation des droits de l’homme, dont la prééminence de la règle de droit, et notamment le principe d’égalité devant le service public et les charges publiques, le principe de légalité, la non - discrimination, l’indépendance et l’impartialité de la justice. Il n’y a pas de vraie démocratie, sans une bonne gouvernance et il n’y a pas d’Etat de droit, sans une bonne administration. La mise en œuvre effective de tous ces principes, déjà mentionnés dans la plupart des constitutions, conventions internationales et différents textes législatifs, est largement tributaire de l’administration, qui est la pierre angulaire de la relation entre le pouvoir politique et le citoyen."

 

Coordinateurs nationaux et méthodes de travail

Les partenaires participants du Sud de la Méditerranée sont invités à désigner des points focaux, c’est-à-dire, des coordinateurs nationaux,  qui sélectionnent les participants ainsi que le programme des séminaires. Les coordinateurs nationaux sont les interlocuteurs privilégiés de la Commission de Venise. L'extension et le renforcement du réseau sont assurés à travers des contacts réguliers avec et entre les points focaux. Entre 25 et 30 fonctionnaires participent aux séminaires, à la suite desquels ils sont invités à répliquer l'expérience acquise et à partager les enseignements de la formation avec leurs collègues. Les séminaires sont organisés sur la base d’une méthode participative qui inclut des présentations d’exemples concrets proposés par les experts, visant à aider les fonctionnaires à identifier des solutions et pratiques communes entre institutions paires. Les participants sont invités à participer activement avec deux à trois présentations d'expériences nationales en relation avec le thème du séminaire.

 

Une expertise internationalement reconnue

L’équipe de formateurs est composée d’experts ayant une expérience de terrain reconnue dans les domaines concernés ainsi que de professeurs d’université provenant de différents pays des deux rives de la Méditerranée.

 

Financement des séminaires

Les séminaires sont organisés dans le cadre d'un financement par le Programme conjoint Union européenne - Conseil de l'Europe "Vers une gouvernance démocratique renforcée dans le Sud de la Méditerranée", (Programme Sud II, 2015-2017) et "Assurer la durabilité de la gouvernance démocratique et des droits de l'homme dans le Sud de la Méditerranée" Programme Sud III (2018 -2019).

 

Liens utiles

Brochure "Campus UniDem Med"

Documents de la Commission de Venise disponibles en Arabe

Prinicipaux documents de référence de la Commission de Venise:

Commission de Venise/ Coopération avec les Etats voisins (partenaires non-européens) 

Programmes conjoints entre le Conseil de l’Europe et l’Union européenne 

 

* Cette dénomination ne saurait être interprétée comme une reconnaissance d’un État de Palestine et est sans préjudice de la position de chaque État membre du Conseil de l’Europe et de l'Union européenne sur cette question.

© Conseil de l'Europe 2007-2019